CAMERON DEAS invite IGNATZ

« Comment écouter la musique aujourd’hui depuis qu’elle est partout, qu’elle nous envahit, nous encercle ? Écouter moins gras. Privilégier les sucres lents. Arrêter la pollution sonore. Supprimer les colorants et les conservateurs. Adopter l’écoute domestique. Baisser la consommation baladeuse. Garder son portable dans la poche pendant les concerts. Continuer à acheter du vinyle. Lire les textes de pochettes. Rencontrer les musiciens. Écouter un disque jusqu’au bout. Ne pas se goinfrer de musique 24h sur 24. Autant de pistes à explorer… »

Cet édito de Jean-Pierre Critin (Vibration, octobre 2011) résonne particulièrement en nous car, ces « pistes », il nous semble les explorer sans cesse ici à la ferme du Biéreau et, ce Jeudi 13 octobre 2011, nous continuerons encore à tracer ce chemin avec le double concert de Ignatz et Cam Deas, deuxième étape de la résidence du guitariste anglais.

« Continuer à privilégier l’artisanat musical », serait un conseil à ajouter à la liste de J-P Critin et qui s’appliquerait parfaitement à l’approche musicale de Cameron et Bram (Ignatz) tant l’un comme l’autre aiment à polir leurs compositions de volutes et d’enluminures. Le premier avec comme outils sa douze corde acoustique et ses « effets mécaniques » le second avec sa six corde électrique à « effets électroniques » agrémenté sa voix envoûtante.

L’envie entre les deux bonhommes d’échafauder quelques pièces ensemble date d’il y a quelque temps déjà au hasard de dates partagées sur les scènes européennes et de discussions passionnées de fin de soirée. Il tombait sous le sens que cela ne pouvait se faire qu’ici, dans les caves ou les écuries de la ferme. Pour notre plus grand plaisir.

Portes 20h, PAF as usual, Ecuries ou Caveau Sauvage (selon l’humeur)

Ecouter/Voir :

Cam Deas (live, Huset, Magstræde, Copenhagen, 2011-02-13) (w / Head of Wantastiquet)

Ignatz (site) (The Dreams) (album « III » )

Publicités