You are currently browsing the category archive for the ‘Les amis’ category.

L’été dernier (2012) Tom Carter devait venir en résidence à la ferme.
Or lors de la tournée qui précédait cette résidence il est tombé gravement malade (pneumonie sévère).
Depuis il semble avoir repris du poil de la bête et parle même d’une nouvelle tournée l’année prochaine

Le système de santé US étant ce qu’il est il lui reste des frais à payer.
Un bon moyen de l’aider:
100 morceaux, 10 heures de musique et que du bon

 
Image

Le guitariste américain Tom Carter devait passer l’été, ici,  à la ferme. Il est actuellement hospitalisé à Berlin pour une mauvaise pneumonie. Sa convalescence risque de durer. Nous relayons ici l’appel envoyé par ses proches pour le soutenir le long de cette difficile épreuve.

June 17th, 2012 – This text was originally posted on the Volcanic Tongue website.

 

While on a tour of Europe with Charalambides, the Brooklyn based guitarist Tom Carter was hospitalized in Berlin, Germany and has been in intensive care for over two weeks. He is currently being treated for serious complications of pneumonia. At this time, there remain many uncertainties regarding his condition, which continues to be variable and evolving. Hospitalization and a projected recovery could last at a minimum many weeks and possibly months. The consideration and support that has already been expressed, during this time, is of great comfort to Tom’s family.

 

Many concerned individuals have asked about sending cards and flowers, all of which is greatly appreciated. However, the intensive care unit is not equipped to accommodate gifts. We will be sure to let everyone know if and when the hospital is able to do so. Additionally, Tom is currently unable to receive phone calls or visitors. Many individuals have also inquired as to what other assistance they can provide. Due to the severity of Tom’s illness, his hospitalization away from home, and the projection of a possible prolonged recovery, Tom and his family will certainly incur a more than significant financial burden. There will be medical bills as well as possible travel and housing expenses. It is thought that a considerable portion, if not all, of Tom’s recovery must take place in Berlin. A fund is being established to receive donations to offset these costs. Information on how to contribute will follow as soon as it is available. Tom Carter’s generosity and modesty as a musician and friend, coupled with his dedication to a vision of spiritual music as transformative force, provides us all with a rare example of creative and personal possibilities intertwined. Let us keep Tom, whom we cherish, in our thoughts and attune our minds to his full recovery. Please forward this notice to anyone who may be concerned. We will post updates here as more information becomes available.

 

Infos, dons:

 

http://helptomcarter.org


Ce samedi 29 juin la cour de la ferme du Biéreau a résonné des rires d’enfants, vibrée des voix chaudes du GAM, brillé des couleurs des peintures murales et rayonné par votre présence.

Merci d’avoir répondu à notre appel aussi nombreux et aussi chaleureusement. Il va sans dire que nous n’en resterons pas là, c’est-à-dire que nous souhaitons poursuivre les commémorations des 40 ans de la ferme par des évènements plus ponctuels tels que des expositions, des soirées-repas, des concerts, des discussions…

Nous continuerons à vous tenir informé

En attendant nous prenons quelques congés en ces mois d’été.

Pour revenir avec une nouvelle programmation en Septembre.

Biéreusement votre,

Les habitants de la Ferme du Biéreau

The moon inside you

de Diana Fabianova
France – Espagne – 2009 – 75´

Ce film proposée par le CEFA pour son activité Cycle de femmes, étapes de vie: le corps à cœur eut un grand succès lors de sa projection  au cinéma de Louvain-la-Veuve l’an passé. Nombreux-ses nous fumes à l’avoir loupé… voici donc une nouvelle occasion pour (re)voir un film qui parle des lunes, des règles, des menstruations …du quotidien de bien de personnes, surtout des femmes. Cela peut aussi être une occasion pour discuter de ce sujet qui reste quelque chose de mystérieux, tabou, dégueu, « de femmes ». De Bratislava au Brésil en passant par l’Australie et l’Espagne, la jeune réalisatrice interroge femmes, hommes et spécialistes en tous genres, mêlant documentaire et film d’animation, et n’hésite pas à faire des expériences pour donner un sens à sa destinée physiologique.

Cette soirée fait partie d’un cycle d’activités dont une partie prendra place dans les Écuries (infos suivront). Le film sera projeté au Studio 13 à 20h. Il est souhaité de s’y inscrire, un prix libre sera demandé pour l’entrée.

Pour plus de renseignements et pour les publications (nombreuses et de qualité) de l’asbl CEFA ainsi que pour une présentation de cette association c’est ici.

Film à 20h, Studio 13, Place Agora, Louvain-la-Neuve , Prix libre

Inscription souhaitée: 010.47.42.25 – info@asblcefa.be

Site du film (en anglais ou espagnol)

LAST TRAIN TO GUITARVILLE

Les Bulles Quartier de La Baraque à Louvain la Neuve

Nocturne de CAM DEAS aux Bulles (Dernier concert de sa résidence)

Extra muros au

124 A Rue de la baraque, 1348 LLN

Concert vers 21h30

Une fois n’est pas coutume ce n’est pas un concert que nous présentons ici mais un label : Present Time Exercises, créé il y a quasiment un an par un jeune musicien anglais CAM DEAS, un habitué de la ferme (1 concert solo + 2 concerts avec Jack Allett/Spoono et 1 futur concert le 4/02/2011 au Caveau sauvage avec L’oeillère).

CAM DEAS, Concert au Caveau Sauvage 13/09/2009

Nous soutenons l’initiative osée qu’a pris Cameron de se lancer dans l’édition musicale car bien sur nous apprécions sa musique et le coté “do it yourself” de l’aventure mais aussi parce qu’il pose là un geste fort qui fait écho à ceux d’autres musiciens passés en nos murs (i.e : potagers nature , aredje ) ou, plus loin encore, à des pierres angulaires de la création musicale indépendante (Crass Records , Takoma Records ).

Notamment il prône la réappropriation par les créateurs de leurs propres oeuvres permettant de garder un « oeil artistique » (et non mercantile) sur toute la chaîne depuis le feu initiateur jusqu’à sa publication. Ainsi il édite sa musique sur des vinyles de haute qualité présentés dans des pochettes au design soigné et surtout à des prix abordables. Certaines sorties du label sont même proposées à prix libre.

Les premiers LP sortis concernent essentiellement les compositions de Cameron mais à terme il devrait aussi éditer d’autres musiciens (Jack Allett- LP -Mars 2011) et des projets littéraires.

Present Time Exercises sur la toile (ici)

Deas&Denton Inferno LP (guitares électriques)

Face B à écouter ici

Cam Deas Quatych volume one LP (guitare solo 12 cordes)

extraits à écouter ici

Organisé par le KOT OASIS avec les collaborations de la Maison du Développement Durable Ginkgo Biloba, l’Association des Habitants, le GRAAAV, le GAC et l’ASBL Corps et Logis.

Jeudi 18 Mars :

20h30 : Conférence « Mangeons local et tant pis pour le Sud ??? », Auditoires Barbes 91

Vendredi 19 Mars :

À partir de 9h : séance de yoga, ateliers de réflexion, foire des associations, films et débat…

Repas (matin, midi) prix libre, (soir) auberge espagnole.

Programme complet ici

Notamment à partir de 20h00 les projections de :

THE POWER OF COMMUNITY – HOW CUBA SURVIVED PEAK OIL, de Faith Morgan, 53’

Ou comment le peuple cubain a surmonté la crise pétrolière et économique qui les a touchés dans les années 90 : à grand renfort de permaculture et en repensant radicalement leur mode de vie: frugalité, l’agriculture biologique, filières courtes d’économie locale…un exemple d’avenir ?

Site « power of community »

+

CRUEL SERA LE REVEIL – LE CRASH PETROLIER de Ray McCormack et Basil Gelpke, Suissse, 2006, 83’

« En rassemblant des images d’archives, des documents de la NASA et des extraits de films, le réalisateur Ray McCormack et le journaliste Basil Gelpke prévoyaient déjà, il y a deux ans, la crise du pétrole dans laquelle nous sommes entrés. Dans un tour du monde d’experts, leur documentaire montre comment, en 150 ans, l’homme a presque épuisé des réserves qui ont mis plusieurs millions d’années à se constituer […]»

Présentation sur le site d’ARTE

Samedi 20 Mars 

À partir de 9h : exposés d’experts sur les différentes facettes des villes en transition, démonstrations de solutions concrètes, atelier de réflexion citoyens, musique.

Concerts de clôture à partir de 21h00 avec :

HLaime + Les Malespropres + Fashion Nuggets

Repas (matin, midi) prix libre, (soir) auberge espagnole.

Programme complet ici

Informations complètes KOT OASIS

Pour ceux qui connaissent le Schip de notre pote Maxime Lé Hùng de chez Matamore:

Micah Blue Smaldone lors du dernier concert au Schip ce 19/02/2010

Vendredi dernier, quelques heures avant le concert des trois songwriters, mes chers voisins de la téci d’à côté ont profité d’une courte absence de ma part pour défoncer ma porte et faire un peu de nettoyage par le vide. Enceintes, retours, table, micros, guitare, laptop, carte son, enregistreur multi-pistes, écran, modem, vélo, etc. J’ai été délesté de près de 5000 euros de matériel en moins d’une heure. Le concert du soir a malgré tout été maintenu et les musiciens ont livré une prestation mémorable dans ces conditions un peu particulières…

Par la force des choses, suite à ce deuxième K.O. technique en moins d’un an, je me vois dans l’obligation d’arrêter définitivement l’organisation de concerts au Schip.

De ce fait, je voudrais remercier tous les musiciens qui sont passés par mon salon et toutes les personnes qui m’ont fait le plaisir de venir les écouter. Nous avons vécu ensemble pas mal d’instants magiques, mais aussi quelques moments plus tristes, tels les ultimes concerts de Jack Rose, Raymondo et Soy Un Caballo.

Si vous avez apprécié les concerts au Schip, ainsi que tous les autres que j’ai organisés un peu partout (à la Compilothèque, chez Quarantaine, au Marché BeauBeau, à la Chapelle de Boendael et bien d’autres), si vous aimez toujours les disques et groupes du label Matamore et/ou si vous pensez que j’ai pu vous être utile de quelque manière que ce soit durant ces dix années d’activisme musical, vous pouvez afficher votre soutien en versant un euro symbolique sur le compte de l’asbl Matamore : 523-0802326-17

Malgré les avaries, la lutte continue et, camarades, je vous donne rendez-vous ce jeudi à 20h au DNA pour un concert de mon groupe, Hoquets, et de nos amies nantaises de Sylvie Va T’en (prix libre).

A très bientôt,
Maxime

Photos souvenir

Matamore (Label)

Cabaret clownesque : Sur le fil de la corde raide

Des clowns de tous bords s’aventurent sur le fil de la corde raide, tendu entre musique et silence, casseroles et bretelles, grands discours et balivernes, patati et patata,… A travers une succession de tableaux autonomes, ils se confrontent au monde, l’interrogent, s’en amusent, le distordent…! Spectacle musico-clownesque hétéroclite, multidimensionnel, ultra-émotionnel,…

à partir de 12 ans.

réservations fermées sur clowncabaret@yahoo.fr / quelques places seront disponibles le jour même à l’ouverture des portes (20h).

Ouverture 20h, Spectacle 20h30, à partir de 3€

C’est avec une profonde tristesse que nous avons appris ce Samedi 5 décembre, tard dans la nuit, la disparition du guitariste américain Jack Rose à l’age de 38 ans… Une disparition tout à fait précipitée (crise cardiaque) et qui nous laisse comme une drôle d’impression car nous avions eu la chance de le voir, il y a seulement quelques semaines, lors de son passage au Schip à Bruxelles.

Jack a joué à différentes reprises dans les Ecuries de la Ferme, lieu qu’il appréciait tout spécialement. Sa première apparition en ces murs fut avec son groupe drone-noïse-raga l’excellentissime Pelt. Il était revenu pour une de ses première date en solo sur le sol belge, fin 2004, accompagné des ses acolytes Glenn Jones et Steffen-Basho-Junghans. Cette soirée mémorable, réunion des plus grands orfèvres de la guitare folk, reste comme un des points culminants de la pourtant longue histoire de la Ferme du Biéreau. Une autre fois, sous la pluie battante d’une journée de Mars 2008, il était repassé accompagné de son ami Hush Arbors pour nous égayer de ses ragtimes enjoués, à cette époque sa notoriété avait gonflée et à notre grand étonnement plusieurs personnes avaient fait le déplacement depuis le Nord de la France pour venir le voir. Plus récemment il avait voulu rejouer dans les écuries mais des problèmes de disponibilité nous avait contraint à postposer ce rendez vous…

De ces concerts, nous retiendrons l’incroyable versatilité de son(ses) jeu(x) de guitare(s) passant d’un raga méditatif sur une douze cordes à un ragtime enjoué sur une six cordes en effectuant un détour par une relecture « dronique » sur sa lap steel des effets psychédéliques du Pink Floyd de la grande époque. Incontestablement Jack, guitar-hero de l’ombre, aura marqué de son empreinte le monde de la guitare acoustique à la manière d’un John Fahey ou d’un Davy Graham, puissant et discret à la fois, passeur de fantôme et dénicheur de nouvelles contrées.

Enfin de la rencontre avec l’homme, nous retiendrons la jovialité discrète, la bonhommie, son coté ours tendre et cette inaliénable réponse à la question running gag « Jack why don’t you sing ?», «Grmmll…no, i can’t sing ».

So long Jack, merci pour ta musique.