You are currently browsing the tag archive for the ‘Banjo’ tag.

RALPH WHITE + CAM DEAS

Les superlatifs pleuvent à propos de Ralph White « amazing », « weird folk », « high, eerie quality », « extremely psychedelic »….nous ajouterons juste pour notre part concert exceptionnel !

Ralph White (US, banjo, voix, piano à pouce)

Cam Deas (UK, guitare, électronique)

Ecuries du Biéreau

20h, PAF as usual

 

À propos de Ralph White:

« ralph white a été membre des bad livers, groupe associant approche punk et racines old time / bluegrass / cajun […] s’il joue encore aujourd’hui dans d’autres combos, c’est cependant surtout en solo que cet homme […] donne le meilleur de lui-même, dans des morceaux à la fois fragiles et décidés, habités, presque hantés, où il accompagne sa voix de funambule de notes de banjo, de kalimba (lamellophone) ou de violon. »

Philippe Delvosalle, sur globeglauber.wordpress.com

Et aussi :

« His ability to fuse musical styles as diverse as Jamaican roots music,Colombian Cumbia, and Australian surf-punk to a bluegrass heart, »

« Ralph White was weird folk when weird folk wasn’t cool. He spent sevenyears with the Bad Livers playing a punky, twisted take on bluegrass. »

« White was a member of well-loved punk bluegrass outfit Bad Livers, buthis solo work is possessed of a much more lonesome spark, exaggeratingthe implied drone at the heart of the music of Dock Boggs and TheStanley Brothers…White plays wooden six-string banjo, violin, buttonaccordion and kalimba and his voice has a high, eerie quality toit…extremely psychedelic » (David Keenan, The Wire,UK)

Infos sur Ralph White : (son site) (article sur GlobeGlauber)  (concert septembre 2010, bruxelles)

Cam Deas invite Erik Heestermans & Gino Coomans (Sheldon Siegel) et Head of Wantastiquet

Après une étape de guitares qui chantent voici l’étape du trio qui parle sans paroles mais en musique… pour quoi dire…? Nous le découvrirons à ce concert à la moitié de la semaine où nous accueillons deux membres du groupe anversois Sheldon Siegel qui depuis 2007 « enmusique » et  partage une scène impro/free music, mais pas que, foisonnantes dans les Flandres voisines (avec Ignatz notamment qui nous délectait jeudi passée…).

Armé de son archet Gino fait vibrer son cello et marche sur le fil avec Erik qui de ses bâtons aiguisés fait parler sa batterie… Cam Deas y ajoutera sa guitare ou inversement les battements des cordes à la diagonale, les basses et les petits bruits de caisse claire se marieront dans une danse-histoire, sorte d’extase free au son des douze cordes du jeune virtuose anglais, dans une sorte de dialogue à trois créée spécialement pour l’occasion.

Enterrement du saule by Vincent Pourcelle

Enterrement du saule by Vincent Pourcelle

 

Paul Labrecque a.k.a. Head of Wantastiquet n’a plus vraiment besoin d’être présenté dans ces pages, étant lui-même à l’origine du projet de résidence d’artistes se déroulant à la Ferme depuis 2008. Musicien, peintre et « artisan » d’instruments de musique Paul Labrecque est une figure forte de la scène underground anglo-saxonne. Son dernier LP « Dead seas » (Conspiracy records) nous fait nous envoler avec des sons oniriques, psychédéliques et apocalyptiques… en susurrant tout bas des mots que ne comprennent que les âmes…

Rendez-vous donc pour une découverte de paysages hauts en sons de toutes les couleurs… à venir découvrir, avec les yeux bien sûr mais avec et surtout, les oreilles…

pour écouter Cam Deas, Sheldon Siegel, Head of Wantastiquet

pour voir Cam Deas, Head of Wantastiquet avec Cam Deas

le label de Cam Deas

Ecuriés de la Ferme du Biereau

Portes à  20h – Concert à 21h

Paf as usual

Du 1er au 31 octobre nous accueillons le jeune guitariste anglais CAM DEAS

CAM DEAS au Caveau Sauvage Septembre 2009

Partie prenante du renouveau de la guitare folk acoustique Cameron est un musicien assez épatant et avec une approche très personnelle et exploratoire de la guitare qui l’amène a se démarquer très fortement de l’héritage de ses « aînés » (Jack Rose, Steffen Basho Junghans…). Sa virtuosité lui permet d’utiliser de façon étonnante toutes les ressources de la guitare. Il amène en effet sa douze cordes sur des territoires encore peu explorés notamment en jouant à fort volume et en mâtinant ses compositions d’effets bizarroïdes qui prennent une coloration électronique voire psychédélique alors qu’ils sont produits de manière « mécanique » via un archet, un bottleneck, des glisssandos. Ainsi les compositions de Cameron empruntent des chemins intrigants fait de moments calmes aux sonorités riches entrecoupées d’arpèges fourmillants et puissants, bref elles font voyager.

Depuis quelques temps il développe aussi un second volet plus électronique tout aussi exploratoire et aventureux.

infos sur Cameron : son label concert émission radio Dwars mix de Quatych Vol 1 (LP)

Sa résidence à la ferme devrait lui permettre de confronter son univers musical à celui de musiciens invités à la ferme. Nous vous invitons à venir découvrir cette expérience vivante au cours de multiples rendez-vous à la ferme ou extra muros :

Samedi 1er Octobre : Concert et Live soundtrack de Cam Deas et Jack Allett sur le Film Decasia de Bill Morrison

Dimanche 9 : Direct sur Radio Campus, Emission Mu (20h30-22h30)

Jeudi 13 : Concert avec Ignatz (voix, guit élect)

Mercredi 19 : Concert avec Erik Heestermans (batt) + Head of Wantastiquet (guit, banjo élect)

Samedi 22 : Showcase à la Médiathèque de Louvain la Neuve ( 16h )

Mardi 25 : Concert avec Ralph White (voix, banjo)

Concerts: 20h

PAF conseillée 4-6 €

Triple Concert:  THE HAND + ICHI + Mr FINGERLESS

ICHI (japon)

Seul avec son armée d’instruments bizarroïdes (steel drum, sifflets, marimba, bandonéons, pétards, ballons…) ou au contraire très ordinaires (trompette, harmonica…) le phénomène Ichi entraîne tout dans sa moulinette et s’applique avec brio et cocasserie à revisiter mélodies pop (bossas débridées), attitude jazz (impayable hommage à Louis Armstrong) ou musique traditionnelle japonaise pour nous livrer comme une multitude de petites cartes postales rafraîchissantes.

->à écouter

THE HAND (UK)

Rachel Dadd (banjo, ukulélé, voix…) + Wig Smith (Kora, ukulélé, voix…)

Compositions éthérées, voix d’anges, pluies de cordes tout les ingrédients sont réunis pour se laisser bercer par de doux voyages sur les rives de notre imagination.

->à écouter

Mr FINGERLESS (UK)

Andy Skellam (guitare, banjo, voix)

Tant qu’il y aura des musiciens capables de partir sur les routes pour chaque soir, presque nus derrière la simplicité de leurs instruments, faire partager à des publics toujours différents leurs émotions… alors la terre tournera toujours un peu mieux.

-> à écouter

CAVEAU SAUVAGE, ouverture 20h, 6€

Concerts : Dad Horse Experience (All) + Guillaume Maupin (Fr-Bel)

Deux chanteurs de chansons folk débridées, accompagnés au banjo, à la guitare ou a capella pour une petite visite revitalisante de la mémoire populaire de Skip James aux Beatles en passant par Bert Jansch ou le Captain Beefheart.

Qui a dit que les ménestrels ont disparu, que les troubadours ont rangé leurs violons ? En tout cas ni Guillaume ni Dad Horse n’y croient, ils sont même la preuve vivante qu’il existe toujours de ces chanteurs, de ces chroniqueurs du quotidien, qui savent si bien en quelques mots, sur base d’une mélodie simplissime, croquer les petites misères, les petites aventures de la vie quotidienne. En effet Guillaume et Dad Horse sont de véritables ménestrels modernes, des passeurs de temps tout à la fois capable de faire paraître à nos oreilles de vielles chansons des temps anciens terriblement contemporaines comme de composer dans l’instant une chanson sur un sujet tout à fait futile ou un évènement qui vient de leur arriver. Ils nous font comprendre que la chanson d’essence populaire (a.k.a « la folk music ») touche souvent au profond de l’âme humaine puisqu’elle nous parle de nous et que le temps n’a pas de prise là-dessus.

Deux concerts, aussi,  pour apprécier ce que veut dire l’expression « avoir du coffre ». Car du coffre, de la voix nos deux invités en ont et pas des moindres des voix chaleureuses, des voix qui portent et que l’on garde en soi longtemps, des voix capable de faire se lever les fantômes de Leadbelly, de Johnny Cash pour les inviter à la fête presque nous faire sentir leur présence dans le public.

à propos de GUILLAUME MAUPIN:

Certains auront déjà croisé Guillaume Maupin à la ferme lors de ses prestations comme « Juke Box Humain » ou pour ses conférences-chantées sur la musique populaire. Il nous revient pour un concert et un répertoire qu’il a éprouvé devant des publics aussi divers que des fiers à bras américains ou des buveurs de vodka de la toundra sibérienne. Partout il a su porter avec humour et décontraction la ferveur de ces chansons populaires et leur souffle libérateur. En effet frappé par l’esprit de liberté que permet la chanson folk il n’a pas son pareil pour faire rimer Brassens avec Hasil Adkins, Bert Jansch avec élégance et Captain Beefheart avec Beatles, soit lors de reprises inspirées, soit lors de détournements hilarants ou à travers ses propres compositions comme cette chanson « Конечно » écrite lors de sa dernière tournée Sibérienne et qui vient de paraître sur son premier 45T.

 Saintonge Recordsson espace d’écoute – Reprise de Mr Tambourine Man (en entier et sans prompteur)

 à propos du DAD HORSE EXPERIENCE:

La voix nasillante le banjo guilleret Dad Horse nous entraîne pour un galop sur les terres du Mississipi, une ballade sur les flancs des Appalaches, berceaux de cette musique « old time » dont le banjo est l’instrument roi. A peine les premières notes égrenées sur les cinq cordes, à peine les premières attaques de la voix amorcées que vous aurez l’impression de connaître ses chansons, de les avoir déjà chevauchées et pourtant vous ne saurez pas remettre leur titre, ni leur refrain, mais vous aurez juste cette impression de proximité, car ces chansons ont quelque chose en plus, une âme habitée que nous fait revivre le « papa cheval ». Cette même âme que d’autres appellent la soul, le gospel.

son site son espace d’écoute – article en français

Aff_PaulMetzgerPaul Metzger est un guitariste et banjoïste américain qui a déjà une certaine ancienneté dans des groupes punk-jazz de la fin des années 80. Comme artiste solo il est plutôt apparenté au mouvement folk car il pratique un jeu acoustique aux doigts (dit en « finger picking »), dans un style très personnel et qui, tout en étant très virtuose, n’en reste pas moins très parlant. Mais cette définition est très réductrice dans le cas de Paul car il est avant tout un véritable expérimentateur musical. Depuis une vingtaine d’année il conçoit dans son « laboratoire » des instruments à nuls autres pareils : de mystérieuses boîtes musicales, une guitare cymbale ou encore un banjo à vingt et une cordes. paul_metzger2

Ces modifications donnent à ses instruments une sonorité orientale qui rappelle la sitar ou le sarod indiens. Ils lui ont ainsi permis de transposer son savoir d’artiste folk à l’étude des modes de la musique indienne classique.

Ainsi il se dit aussi bien influencé par Django Reinhardt que par Nikhil Banerjee. Ses concerts sont constitués d’intenses improvisations construites comme des ragas passant d’atmosphères hypnotiques au développement de thèmes plus complexes et s’accélérant dans un déluge de notes vers un final époustouflant.  Ses performances parfois courtes, parfois plus longues ne manquent pas de captiver et de transporter le public vers l’agréable volupté de ces contrées asiatiques.paul_metzger3

Ainsi nous vous invitons à venir découvrir cet artiste unique au cours du mois d’Août lors de quatre rendez vous :

11/08 : Concert intimiste dans les caves de la maison dites du « Caveau Sauvage » avec Head of Wantastiquet (a.k.a Paul Labrecque)

15/08 : « La Sélec en Soirée » : grande soirée en partenariat avec la médiathèque (pour la sortie le la Sélec n°6) autour de  l’univers musical de Paul Metzger avec DJ Akta et B200.

22/08 : Concert intimiste dans les caves de la maison dites du « Caveau Sauvage »

29/08 : DAMO SUZUKI’S NETWORK (= collectif de musiciens associés autour du chanteur Damo Suzuki) avec : P. Labrecque, Radikal Satan, M. Bocahut, D.Duchamp, Naan…

infos (english)

A écouter (radio) :

09/08 : Paul Metzger sera l’invité de MU “deux heures de contrastes en musiques mutines et mutantes” sur Radio Campus (Bruxelles) à partir de 20h30

A écouter/voir (web) :

Photos des intruments+interview

paulmetzger.net

Lien vers des vidéos

La Sélec en soirée 

Autres dates /autres lieux :

12/08 – GENT (Bel) organisé par AudioMer 20/08 – HOMBOURG (near Mulhouse – Fr) en off du festival Météo 26/08 – DEN HAAG (Neth) w/ Chris Corsano & Mick Flower 27/08 – UTRECHT (Neth) – café Averechts 28/08 – LIEGE  (Bel) L’An vert