You are currently browsing the tag archive for the ‘cam deas’ tag.

Concert : Daniel Bachman (guitare, US)
+ Projection : « Mattt Konture, l’éthique du souterrain »

Portes : 20h00
Paf : 5/6 €

La ferme sort de sa sieste estivale annuelle et vous propose une soirée iconographique et musicale pour son réveil.

 Concert de Daniel Bachman (guitariste, US) suivit de la projection du film « Mattt konture, l’éthique du souterrain » de Francis Vadillo en présence du sus-nommé réalisateur ainsi que de Mattt Konture (auteur de bande dessinée, FR).

Que peuvent avoir en commun un auteur de bande dessinée français et un guitariste folk américain ?
Sans doute cette particularité dans la manière de faire et qui nous parle tant ici, à la ferme. Pour le reste, aucune idée.

20h30 : Concert de Daniel Bachman (US)

Guitariste américain originaire de Virginie, Daniel Bachman fait partie de ces musiciens issus de l’école « Jack Rose / Robbie Basho / John Fahey / … ». Jouant anciennement sous le nom « Sacred Harp », Daniel Bachman nous vient via Nathalie Mering (a.k.a. Weyes Blood, ex-jackie o-motherfucker, qui joua à la ferme en octobre 2010). Malgré son jeune âge, le guitariste a déjà eu le plaisir de partager la scène avec des musiciens tels que Paul Metzger, Amen Dunes et Jack Rose (pour lequel il réalisa la pochette de l’album posthume « Luck In The Valley » (2010)).
Concert guitare folk américaine en mode acoustique fingerpicking au programme.
Liens : vidéo « White Oak »interviewarticle.

21h30 : Projection du film « Mattt konture, l’éthique du souterrain » de Francis Vadillo (2012, 64 minutes)

Mattt Konture, auteur de bande-dessinée et musicien, a été suivi pendant deux années par la caméra de Francis Vadillo. Au-delà d’une introduction à l’univers underground graphique et musical de Konture, le film de Vadillo invite à découvrir une autre façon de faire vivre des productions artistiques, hors des contraintes institutionnelles.

Bien que Mattt Konture bénéficie aujourd’hui d’une certaine renommée dans le monde de la bande-dessinée underground et auprès de différentes maisons d’édition indépendantes, la fanzine agrafé main et la micro-édition sont restés des médiums auxquels l’auteur reste encore aujourd’hui attaché. Sa venue à la ferme précède d’ailleurs son passage à Bruxelles pour le festival de bandes dessinées et de productions alternatives « Cultures Maisons ».

Difficile de décrire le style « konture »… Entre rêve et auto-biographie, souvenirs et hallucinations, déprime et révolte, bande dessinée et graphisme, le tout forme un joli magma punk et personnel plutôt dense. Néanmoins, peut-on vraiment dire que Mattt Konture fait de la bande-dessinée ? Tout dépend sans doute de ce que l’on entend par là. Régulièrement taxé d’art de seconde zone, le Neuvième Art souffre d’une image figée de sous-littérature réservée au divertissement. Or, la bédé, c’est entre-autre de la littérature de cabinet mais pas que… et Mattt Konture fait partie de ceux qui peuvent le prouver.

C’est sans doute ce point d’honneur donné à l’auto-édition, la débrouille, « le geste amateur » qui fait le lien entre Konture, Bachman et bien d’autres artistes qui sont passés par chez nous et qui, nous l’espérons, continueront à faire vivre la marge d’un monde dans lequel le « professionnel » prend de plus en plus de place.

LAST TRAIN TO GUITARVILLE

Les Bulles Quartier de La Baraque à Louvain la Neuve

Nocturne de CAM DEAS aux Bulles (Dernier concert de sa résidence)

Extra muros au

124 A Rue de la baraque, 1348 LLN

Concert vers 21h30

RALPH WHITE + CAM DEAS

Les superlatifs pleuvent à propos de Ralph White « amazing », « weird folk », « high, eerie quality », « extremely psychedelic »….nous ajouterons juste pour notre part concert exceptionnel !

Ralph White (US, banjo, voix, piano à pouce)

Cam Deas (UK, guitare, électronique)

Ecuries du Biéreau

20h, PAF as usual

 

À propos de Ralph White:

« ralph white a été membre des bad livers, groupe associant approche punk et racines old time / bluegrass / cajun […] s’il joue encore aujourd’hui dans d’autres combos, c’est cependant surtout en solo que cet homme […] donne le meilleur de lui-même, dans des morceaux à la fois fragiles et décidés, habités, presque hantés, où il accompagne sa voix de funambule de notes de banjo, de kalimba (lamellophone) ou de violon. »

Philippe Delvosalle, sur globeglauber.wordpress.com

Et aussi :

« His ability to fuse musical styles as diverse as Jamaican roots music,Colombian Cumbia, and Australian surf-punk to a bluegrass heart, »

« Ralph White was weird folk when weird folk wasn’t cool. He spent sevenyears with the Bad Livers playing a punky, twisted take on bluegrass. »

« White was a member of well-loved punk bluegrass outfit Bad Livers, buthis solo work is possessed of a much more lonesome spark, exaggeratingthe implied drone at the heart of the music of Dock Boggs and TheStanley Brothers…White plays wooden six-string banjo, violin, buttonaccordion and kalimba and his voice has a high, eerie quality toit…extremely psychedelic » (David Keenan, The Wire,UK)

Infos sur Ralph White : (son site) (article sur GlobeGlauber)  (concert septembre 2010, bruxelles)

Cam Deas invite Erik Heestermans & Gino Coomans (Sheldon Siegel) et Head of Wantastiquet

Après une étape de guitares qui chantent voici l’étape du trio qui parle sans paroles mais en musique… pour quoi dire…? Nous le découvrirons à ce concert à la moitié de la semaine où nous accueillons deux membres du groupe anversois Sheldon Siegel qui depuis 2007 « enmusique » et  partage une scène impro/free music, mais pas que, foisonnantes dans les Flandres voisines (avec Ignatz notamment qui nous délectait jeudi passée…).

Armé de son archet Gino fait vibrer son cello et marche sur le fil avec Erik qui de ses bâtons aiguisés fait parler sa batterie… Cam Deas y ajoutera sa guitare ou inversement les battements des cordes à la diagonale, les basses et les petits bruits de caisse claire se marieront dans une danse-histoire, sorte d’extase free au son des douze cordes du jeune virtuose anglais, dans une sorte de dialogue à trois créée spécialement pour l’occasion.

Enterrement du saule by Vincent Pourcelle

Enterrement du saule by Vincent Pourcelle

 

Paul Labrecque a.k.a. Head of Wantastiquet n’a plus vraiment besoin d’être présenté dans ces pages, étant lui-même à l’origine du projet de résidence d’artistes se déroulant à la Ferme depuis 2008. Musicien, peintre et « artisan » d’instruments de musique Paul Labrecque est une figure forte de la scène underground anglo-saxonne. Son dernier LP « Dead seas » (Conspiracy records) nous fait nous envoler avec des sons oniriques, psychédéliques et apocalyptiques… en susurrant tout bas des mots que ne comprennent que les âmes…

Rendez-vous donc pour une découverte de paysages hauts en sons de toutes les couleurs… à venir découvrir, avec les yeux bien sûr mais avec et surtout, les oreilles…

pour écouter Cam Deas, Sheldon Siegel, Head of Wantastiquet

pour voir Cam Deas, Head of Wantastiquet avec Cam Deas

le label de Cam Deas

Ecuriés de la Ferme du Biereau

Portes à  20h – Concert à 21h

Paf as usual

CAMERON DEAS invite IGNATZ

« Comment écouter la musique aujourd’hui depuis qu’elle est partout, qu’elle nous envahit, nous encercle ? Écouter moins gras. Privilégier les sucres lents. Arrêter la pollution sonore. Supprimer les colorants et les conservateurs. Adopter l’écoute domestique. Baisser la consommation baladeuse. Garder son portable dans la poche pendant les concerts. Continuer à acheter du vinyle. Lire les textes de pochettes. Rencontrer les musiciens. Écouter un disque jusqu’au bout. Ne pas se goinfrer de musique 24h sur 24. Autant de pistes à explorer… »

Cet édito de Jean-Pierre Critin (Vibration, octobre 2011) résonne particulièrement en nous car, ces « pistes », il nous semble les explorer sans cesse ici à la ferme du Biéreau et, ce Jeudi 13 octobre 2011, nous continuerons encore à tracer ce chemin avec le double concert de Ignatz et Cam Deas, deuxième étape de la résidence du guitariste anglais.

« Continuer à privilégier l’artisanat musical », serait un conseil à ajouter à la liste de J-P Critin et qui s’appliquerait parfaitement à l’approche musicale de Cameron et Bram (Ignatz) tant l’un comme l’autre aiment à polir leurs compositions de volutes et d’enluminures. Le premier avec comme outils sa douze corde acoustique et ses « effets mécaniques » le second avec sa six corde électrique à « effets électroniques » agrémenté sa voix envoûtante.

L’envie entre les deux bonhommes d’échafauder quelques pièces ensemble date d’il y a quelque temps déjà au hasard de dates partagées sur les scènes européennes et de discussions passionnées de fin de soirée. Il tombait sous le sens que cela ne pouvait se faire qu’ici, dans les caves ou les écuries de la ferme. Pour notre plus grand plaisir.

Portes 20h, PAF as usual, Ecuries ou Caveau Sauvage (selon l’humeur)

Ecouter/Voir :

Cam Deas (live, Huset, Magstræde, Copenhagen, 2011-02-13) (w / Head of Wantastiquet)

Ignatz (site) (The Dreams) (album « III » )

Du 1er au 31 octobre nous accueillons le jeune guitariste anglais CAM DEAS

CAM DEAS au Caveau Sauvage Septembre 2009

Partie prenante du renouveau de la guitare folk acoustique Cameron est un musicien assez épatant et avec une approche très personnelle et exploratoire de la guitare qui l’amène a se démarquer très fortement de l’héritage de ses « aînés » (Jack Rose, Steffen Basho Junghans…). Sa virtuosité lui permet d’utiliser de façon étonnante toutes les ressources de la guitare. Il amène en effet sa douze cordes sur des territoires encore peu explorés notamment en jouant à fort volume et en mâtinant ses compositions d’effets bizarroïdes qui prennent une coloration électronique voire psychédélique alors qu’ils sont produits de manière « mécanique » via un archet, un bottleneck, des glisssandos. Ainsi les compositions de Cameron empruntent des chemins intrigants fait de moments calmes aux sonorités riches entrecoupées d’arpèges fourmillants et puissants, bref elles font voyager.

Depuis quelques temps il développe aussi un second volet plus électronique tout aussi exploratoire et aventureux.

infos sur Cameron : son label concert émission radio Dwars mix de Quatych Vol 1 (LP)

Sa résidence à la ferme devrait lui permettre de confronter son univers musical à celui de musiciens invités à la ferme. Nous vous invitons à venir découvrir cette expérience vivante au cours de multiples rendez-vous à la ferme ou extra muros :

Samedi 1er Octobre : Concert et Live soundtrack de Cam Deas et Jack Allett sur le Film Decasia de Bill Morrison

Dimanche 9 : Direct sur Radio Campus, Emission Mu (20h30-22h30)

Jeudi 13 : Concert avec Ignatz (voix, guit élect)

Mercredi 19 : Concert avec Erik Heestermans (batt) + Head of Wantastiquet (guit, banjo élect)

Samedi 22 : Showcase à la Médiathèque de Louvain la Neuve ( 16h )

Mardi 25 : Concert avec Ralph White (voix, banjo)

Concerts: 20h

PAF conseillée 4-6 €

MARMOT CONTES

Activité pour petits et grands, les contes de Parsiparla nous emmènent en voyage dans différentes contrées du monde. Ambiance magique et chaleureuse dans les caves de la ferme du Biéreau.

DIM 16 Janvier 2011: Contes de Parsiparla #4 : Contes du Pays Basques

DIM 20 Février 2011 : Contes de Parsiparla #5 : Contes Orientaux

DIM 20 Mars 2011: Contes de Parsiparla #6: Contes Africains

Ouvertures des portes 14h30, contes à 15h – Goûter et tisanes maisons offerts à l’entracte – 2/3 e – Caves de la Ferme du Biéreau

CONCERTS

VEND 4 Février 2011

CAM DEAS (uk) + l’OEILLERE (fr) : Duel de guitares acoustiques (nylon contre acier), rencontre au sommet entre le jeu atmosphérique de Cam Deas et la vitalité rafraîchissante de l’Oeillère.

Infos : Cam Deas (1) (2)/ l’Œillère (anc. Les Mémoires de l’Oeil) (1) (2)

VEND 4 Mars 2011

HAMA YOKO (jp) + AGATHE MAX (fr) : Tapis d’ondes électroniques pour violon stratosphérique.

Infos Hama Yoko (1) (2) (3) / Agathe Max (1) (2)

Ouverture des portes 20h – PAF – Caveau Sauvage – Ferme du Biéreau

DIM 6 Mars 2011

TEA TIME CONCERT de STRANDED HORSE (fr): Kora Sensible, Caveau Sauvage, PAF, 17h

Infos Stranded Horse (1) (2) (3)

VEND 11 Février 2011 (co-organisé avec Altérez-Vous)

JOSEF VAN WISSEM (nl): Luth du XVIIéme pour musiques du XXIème siécle

info JVW: (1) (2) (3)

café Altérez-Vous, 6 pl des Brabançons, Louvain la Neuve, 2.5e (préventes : ici), ouverture 20h, concert 21h15 (précises)

LUN 21 Mars 2011 (co-organisé avec les Bullox)

ARRINGTON de DYONISOS (us) et GUILLAUME MAUPIN (fr):

Les BULLES (124A Rue de la Baraque, Louvain la Neuve), PAF, 20h

Infos Arrington (1) (2) (3)

Infos Guillaume (1) (2)

CINE-CLUB EN TRAVAUX

dans le cadre du festival « A films ouverts »

DIM 13 Mars :  QUI FINISCE L’ITALIA de Gilles Coton

en présence du réalisateur (3 projections dans l’aprés midi), CAVEAU SAUVAGE

à lire/voir sur le film (1) (2)

Festival « A films ouverts »

Autres séances ponctuelles à suivre…en attendant la réhabilitation de nos chères écuriesDU NOUVEAU SOUS PEU

CAM DEAS (uk) + l’OEILLÈRE (fr)

Caveau Sauvage, 5/6e, 20h

Cam Deas, concert au caveau Sauvage du 13/09/2009

Dans la grisaille de cet hiver 2011 deux guitaristes viendront illuminer notre soirée du 4 février 2011 d’éclair(cie)s guitaristiques. Mariage des contraires, rencontre d’une masse d’air chaud et d’une masse d’air froid, orages déchaînés de cordes résonantes,  véritable « duel » amical, c’est avec un grand plaisir que nous accueillons CAM DEAS et l’OEILLÈRE.

Au départ fort influencé par ses « aînés » (Jack Rose, Steffen Basho Junghans…) CAM DEAS s’en démarque nettement par son intérêt marqué pour l’expérimentation électronique. Aussi de plus en plus il aime amener ses compositions pour guitare 12 cordes acoustique sur des territoires encore peu explorés notamment en jouant à fort volume ou en mâtinant ses compositions d’effets bizarroïdes obtenus soit au moyen d’appareils soit en les reproduisant (on pourrait presque dire en les copiant) de manière mécanique sur sa douze cordes via un archet, un bottleneck, des glisssandos… Ainsi les compositions de Cameron prennent des tournures intrigantes faites de moments calmes aux sonorités riches entrecoupés d’arpèges fourmillants et puissants, bref elles font voyager l’esprit.

De voyage, mais certainement vers une autre destination, il en sera aussi question avec l’OEILLÈRE. En effet déjà le son chaleureux de sa six corde classique tranche nettement avec la froide résonance des cordes d’acier de Cameron, ensuite parce que Nicolas est un peu plus « sudiste » (il vient de Bordeaux) et on sent bien que les rythmes du flamenco ne l’ont pas laissé indifférent. On pourrait même dire que sa musique c’est Led Zeppelin revu par un guitariste de flamenco qui aurait appris à jouer auprès de Fred Frith. Vitalisantes, rythmées, inattendues, orageuses…les compositions de l’Oeillère nous font littéralement décoller du « plancher des vaches ».

Infos sur Cam Deas : (1) Son Label Present time excercise (2) Extraits de son dernier LP (3) concert lors de l’émission DWARS (radio VPRO)

Info sur l’Oeillère : (1) Son label les potagers natures (2) son espace

[…. Souvenir, souvenir, petite remontée dans le temps… il y a un an, en janvier 2010, CAM DEAS et JACK ALLETT nous faisaient l’honneur de (re)venir jouer chez nous pour un concert mémorable du niveau de leur première prestation d’avril 2009 – on pourrait même dire qu’ils avaient poussé encore plus loin encore leurs expérimentations guitaristiques en jouant un set en commun fortement ancré dans le psychédélisme et l’électronique.

Concert du 24 Janvier 2010

Annonce du concert sur GlobeGlauber

…]

Une fois n’est pas coutume ce n’est pas un concert que nous présentons ici mais un label : Present Time Exercises, créé il y a quasiment un an par un jeune musicien anglais CAM DEAS, un habitué de la ferme (1 concert solo + 2 concerts avec Jack Allett/Spoono et 1 futur concert le 4/02/2011 au Caveau sauvage avec L’oeillère).

CAM DEAS, Concert au Caveau Sauvage 13/09/2009

Nous soutenons l’initiative osée qu’a pris Cameron de se lancer dans l’édition musicale car bien sur nous apprécions sa musique et le coté “do it yourself” de l’aventure mais aussi parce qu’il pose là un geste fort qui fait écho à ceux d’autres musiciens passés en nos murs (i.e : potagers nature , aredje ) ou, plus loin encore, à des pierres angulaires de la création musicale indépendante (Crass Records , Takoma Records ).

Notamment il prône la réappropriation par les créateurs de leurs propres oeuvres permettant de garder un « oeil artistique » (et non mercantile) sur toute la chaîne depuis le feu initiateur jusqu’à sa publication. Ainsi il édite sa musique sur des vinyles de haute qualité présentés dans des pochettes au design soigné et surtout à des prix abordables. Certaines sorties du label sont même proposées à prix libre.

Les premiers LP sortis concernent essentiellement les compositions de Cameron mais à terme il devrait aussi éditer d’autres musiciens (Jack Allett- LP -Mars 2011) et des projets littéraires.

Present Time Exercises sur la toile (ici)

Deas&Denton Inferno LP (guitares électriques)

Face B à écouter ici

Cam Deas Quatych volume one LP (guitare solo 12 cordes)

extraits à écouter ici

CONCERT des guitaristes anglais CAM DEAS et JACK ALLETT (was Spoono)

Ecuries de la Ferme du Biéreau, Louvain la Neuve / 19h / 5€

Les fins d’années sont toujours propices aux bilans or si l’on regarde dans le rétroviseur de l’année 2009, parmi les 21 concerts que nous avons organisés dans les écuries de la ferme du Biéreau, il y en a un qui musicalement parlant nous a particulièrement marqué et qui reste profondément ancré dans nos oreilles et dans nos cœurs : celui du 22 avril. Ce soir là nous avions reçu les deux jeunes guitaristes anglais CAM DEAS et JACK ALLETT (was Spoono) et ils nous avaient offert un florilège de sons et de couleurs d’une fraîcheur inédite. C’est donc avec un enthousiasme énorme que nous vous convions à venir les écouter une nouvelle fois en ce mois de janvier.

CAM DEAS concert du 13/09/09 dans le Caveau Sauvage

Leur musique emprunte les sentiers mainte fois parcourus de la guitare folk instrumentale jouée avec de simples doigts (certes parfois agrémentés d’onglets) mais desquels ils ont su s’écarter pour suivre leurs propres chemins traversiers et construire des ponts vers la musique classique, la musique expérimentale voir parfois bruitiste. Ils y insufflent ainsi une nouvelle complexité, un supplément d’âme, une originalité plaisante à l’oreille, bref tout ce qui définit une œuvre d’art réussie.

CAM DEAS joue sur une guitare 12 cordes et de sa formation de guitariste classique il a conservé une virtuosité et un savoir faire technique qu’il utilise pour parsemer ses compositions aux thèmes mélodiques complexes de petites douceurs sous forme de sons inattendus, d’effets improbables (harmoniques, glissandos, dissonances…).

JACK ALLETT a dans son jeu un coté plus mélodique avec des sonorités ancrées dans les tonalités mineures offrant ainsi une véritable chaleur à des compositions élégamment abstraites. Mais tout deux ont un point en commun, ils aiment jouer le son réglé fort, très fort même pourrait on dire pour ce type de musique d’habitude plutôt dans le registre intimiste et ça en soi, ça vaut le déplacement.

à lire:

à propos du concert du 24/01

Pour écouter:

Espace de Jack Allett

Espace de Cam Deas

concert de Cam Deas sur la VRPO dans l’émission DWARS