You are currently browsing the tag archive for the ‘musique improvisée’ tag.

AEBS – Assemblée Extraordinaire de Bidouillage Spontané

L’improvisation est un processus de création, elle s’exerce seul ou à plusieurs.

L’improvisation, c’est créer ensemble, être dans l’écoute et l’audace.

L’impro pourrait venir du mot improbable, même si ce n’est pas le cas, l’idée est de se laisser surprendre par ce qui naît entre participants.

Une soirée pour partager la création instantanée, pour se dire, s’écouter, pour créer sans jugement, ici et maintenant. C’est un moment à vivre, pas un projet à construire.

La production a moins d’importance que le moment vécu.

La créativité stimule la créativité, c’est pourquoi qui veut est invité à jouer de la musique, dessiner, écrire, peindre,… amenez votre matériel, vos textes, ce qui bon vous semble.

Il n’est pas nécessaire de savoir jouer d’un instrument ou de maîtriser une quelconque technique, il est indispensable de ne pas avoir peur du silence, du vide, et d’être à l’écoute pour construire ensemble.

Il n’y aura pas de spectateur, seulement des personnes présentes.

Tout être vivant présent influera sur ce moment, à chacun de trouver sa place comme il lui convient, conscient que son écoute, sa présence, ses actions influenceront la création collective.

aebs

Portes : 20h30

PAF : PIF !

LA BALLADE DU BEAU REGARD

Soirée de sortie du disque d’enregistrements de concerts à la ferme du Biéreau, effectués par Daniel DuchamP et pressés sur un double 25cm « la ballade du beau regard » (Okraïna # 2 )

Concerts :

Polyfannies (duo double batterie + guitares + effets // Thomas Giry: Music For Rabbits/J.A.T.A.C. & Naan: The Drifting Bears Collective/South Of No North) – écouter

Head of Wantastiquet (banjo et guitare à effets stratosphériques)–écoutervoir

Paul Metzger (banjo 21 cordes musique improvisée qui voyage au moyen orient )– écoutervoir

Quartet « Metzger + LaBrecque + Naan + DuchamP » ( les fauves sont lâchés :banjos, guitares, contrebasse, batterie et effet’zélectroniques psychédéliques)

photo

C’est une histoire qui commence en l’année 2006…

D’abord ce sont des habitants de la ferme du Biéreau qui se plaisent dans, cet espace si particulier, envoutant, à accueillir des musiciens, à leur offrir un bon repas, quelques instants dans ce cadre chaleureux pour partager leur musique, discuter, boire des coups, rire et danser.

Ensuite ce sont ces musiciens, ces artistes, ces amis, qui de partout se plaisent à venir jouer, à partager leur créations, ou simplement à faire halte quelques jours à la ferme du Biéreau, coté habité.

Puis c’est un amateur de musiques mutines qui se plait à saisir de main de maître ces quelques instants suspendus en les couchant sur la surface magnétique de son enregistreur.

Et ça devient des sons qui émoustillent les oreilles, tournent dans les têtes, pénètrent les cœurs et donnent envie d’être partagés au-delà de la cour carrée de cette ferme brabançonne.

Puis c’est un des habitant, qui a participé de ces moments « biéreux », et qui, passionné de beaux disques, se plait à imaginer ces ondes sonores gravées dans la surface noire du polychlorure de vinyle.

C’est aussi une illustratrice, une amie, fermière à ses heures, qui a aussi souvent confectionné de belles affiches pour la ferme, et qui se plait à concevoir une pochette qui viendra protéger ces sillons vinyliques.

Puis encore quelques péripéties plus loin et c’est, enfin, deux galettes de vinyle, d’un diamètre de 25cm, avec les contributions de quatre musiciens américains (Paul Metzger, Paul LaBrecque, Micah Blue Smaldone et Larkin Grimm), deux musiciens anglais (Cam Deas et Jack Allett) et trois musiciens belges (Naan, Daniel DuchamP et Anne Collet), jouant en solo ou ensemble.

C’est un disque qui ressemble à la ferme du Biéreau, coté habité, cette parenthèse hétérotopique, fragment d’une utopie abandonnée. C’est une balade, de la cave aux écuries, de cette ferme qui fut jadis appelée « du beau regard », lorsqu’elle dominait le plateau de Lauzelle vierge d’habitation.

Portes ouvertes à 20h

PAF : à partir de 5 euros

Écuries de la Ferme du Biéreau,

Louvain-la-Neuve, Scavée du Biéreau 3, 1348 Louvain-la-Neuve

corps-et-logis [at] agora.eu.org

Tél : 010 45 01 44

Courts-métrages

de Henri Storck, Fernand Léger, René Clair, Hans Richter, Charles Dekeukeleire

avec Ghost Before Atlantic

livesoundtrack

Univers surréaliste et expérimental dont le contour est tracé par le croisement du duo « Ghost before Atlantic » et d’une sélection de courts-métrages belges, français et allemands des années 20, mélangeant prise de vue réelles et cinéma d’animation.

Au programme : hallucination cinématographique et musicale collective au son des voix, clavier, batterie, « disto-string, murmurophone, mange-disque & effets électroniques » de Raphaël Collignon et Louis Favre.

Bien plus que de dépoussiérer un cinéma d’antan, le duo de batteur-claveciniste opère un véritable prolongement de ces films en renouvelant leur avant-gardisme près d’un siècle après leur réalisation, pour le plaisir de nous faire murmurer leurs rêves éveillés à nos oreilles.

LAST TRAIN TO GUITARVILLE

Les Bulles Quartier de La Baraque à Louvain la Neuve

Nocturne de CAM DEAS aux Bulles (Dernier concert de sa résidence)

Extra muros au

124 A Rue de la baraque, 1348 LLN

Concert vers 21h30

RALPH WHITE + CAM DEAS

Les superlatifs pleuvent à propos de Ralph White « amazing », « weird folk », « high, eerie quality », « extremely psychedelic »….nous ajouterons juste pour notre part concert exceptionnel !

Ralph White (US, banjo, voix, piano à pouce)

Cam Deas (UK, guitare, électronique)

Ecuries du Biéreau

20h, PAF as usual

 

À propos de Ralph White:

« ralph white a été membre des bad livers, groupe associant approche punk et racines old time / bluegrass / cajun […] s’il joue encore aujourd’hui dans d’autres combos, c’est cependant surtout en solo que cet homme […] donne le meilleur de lui-même, dans des morceaux à la fois fragiles et décidés, habités, presque hantés, où il accompagne sa voix de funambule de notes de banjo, de kalimba (lamellophone) ou de violon. »

Philippe Delvosalle, sur globeglauber.wordpress.com

Et aussi :

« His ability to fuse musical styles as diverse as Jamaican roots music,Colombian Cumbia, and Australian surf-punk to a bluegrass heart, »

« Ralph White was weird folk when weird folk wasn’t cool. He spent sevenyears with the Bad Livers playing a punky, twisted take on bluegrass. »

« White was a member of well-loved punk bluegrass outfit Bad Livers, buthis solo work is possessed of a much more lonesome spark, exaggeratingthe implied drone at the heart of the music of Dock Boggs and TheStanley Brothers…White plays wooden six-string banjo, violin, buttonaccordion and kalimba and his voice has a high, eerie quality toit…extremely psychedelic » (David Keenan, The Wire,UK)

Infos sur Ralph White : (son site) (article sur GlobeGlauber)  (concert septembre 2010, bruxelles)

Du 1er au 31 octobre nous accueillons le jeune guitariste anglais CAM DEAS

CAM DEAS au Caveau Sauvage Septembre 2009

Partie prenante du renouveau de la guitare folk acoustique Cameron est un musicien assez épatant et avec une approche très personnelle et exploratoire de la guitare qui l’amène a se démarquer très fortement de l’héritage de ses « aînés » (Jack Rose, Steffen Basho Junghans…). Sa virtuosité lui permet d’utiliser de façon étonnante toutes les ressources de la guitare. Il amène en effet sa douze cordes sur des territoires encore peu explorés notamment en jouant à fort volume et en mâtinant ses compositions d’effets bizarroïdes qui prennent une coloration électronique voire psychédélique alors qu’ils sont produits de manière « mécanique » via un archet, un bottleneck, des glisssandos. Ainsi les compositions de Cameron empruntent des chemins intrigants fait de moments calmes aux sonorités riches entrecoupées d’arpèges fourmillants et puissants, bref elles font voyager.

Depuis quelques temps il développe aussi un second volet plus électronique tout aussi exploratoire et aventureux.

infos sur Cameron : son label concert émission radio Dwars mix de Quatych Vol 1 (LP)

Sa résidence à la ferme devrait lui permettre de confronter son univers musical à celui de musiciens invités à la ferme. Nous vous invitons à venir découvrir cette expérience vivante au cours de multiples rendez-vous à la ferme ou extra muros :

Samedi 1er Octobre : Concert et Live soundtrack de Cam Deas et Jack Allett sur le Film Decasia de Bill Morrison

Dimanche 9 : Direct sur Radio Campus, Emission Mu (20h30-22h30)

Jeudi 13 : Concert avec Ignatz (voix, guit élect)

Mercredi 19 : Concert avec Erik Heestermans (batt) + Head of Wantastiquet (guit, banjo élect)

Samedi 22 : Showcase à la Médiathèque de Louvain la Neuve ( 16h )

Mardi 25 : Concert avec Ralph White (voix, banjo)

Concerts: 20h

PAF conseillée 4-6 €

ARRINGTON de DYONISOS (us) et GUILLAUME MAUPIN (fr):

Les BULLES (124A Rue de la Baraque, Louvain la Neuve), PAF, 20h

Pour le premier jour du printemps les oiseaux chantent à gorges déployées, nous en accueillerons deux spécimens dans notre cage en forme de bulle pour un concert de gorges chaudes…

Absent des terres belges depuis plusieurs années, Arrington de Dyonyso (chanteur-guitariste-saxophoniste de Old Time Religion), en migration printanière (avec Music for Rabbits à Liège 22 et Bruxelles 23) se posera à Louvain la Neuve pour un unique  concert solo basé sur les multiples possibilités de son saxophone…en morceaux,

ou sur les insoupçonnées possibilités de sa gorge (chant « Beefheartien », chant diatonique mongol)

ou encore, et il faut le voir pour le croire, sur les incroyables sonorités tirées d’objets improbables tel qu’une théière, un sachet plastique, un culot d’obus…

La voix haut perchée de Guillaume Maupin viendra égayer l’ambiance par ses chansons folk débridées, accompagnées au banjo, à la guitare ou a capella pour une petite visite revitalisante de la mémoire populaire de Skip James au Captain Beefheart en passant par ses propres compositions.

Deux concerts totalement débranchés qui nous permettront d’explorer et d’apprécier l’acoustique particulière des Bulles.

Infos Arrington (1) (2)  (3)

Infos Guillaume (1) (2)

CAM DEAS (uk) + l’OEILLÈRE (fr)

Caveau Sauvage, 5/6e, 20h

Cam Deas, concert au caveau Sauvage du 13/09/2009

Dans la grisaille de cet hiver 2011 deux guitaristes viendront illuminer notre soirée du 4 février 2011 d’éclair(cie)s guitaristiques. Mariage des contraires, rencontre d’une masse d’air chaud et d’une masse d’air froid, orages déchaînés de cordes résonantes,  véritable « duel » amical, c’est avec un grand plaisir que nous accueillons CAM DEAS et l’OEILLÈRE.

Au départ fort influencé par ses « aînés » (Jack Rose, Steffen Basho Junghans…) CAM DEAS s’en démarque nettement par son intérêt marqué pour l’expérimentation électronique. Aussi de plus en plus il aime amener ses compositions pour guitare 12 cordes acoustique sur des territoires encore peu explorés notamment en jouant à fort volume ou en mâtinant ses compositions d’effets bizarroïdes obtenus soit au moyen d’appareils soit en les reproduisant (on pourrait presque dire en les copiant) de manière mécanique sur sa douze cordes via un archet, un bottleneck, des glisssandos… Ainsi les compositions de Cameron prennent des tournures intrigantes faites de moments calmes aux sonorités riches entrecoupés d’arpèges fourmillants et puissants, bref elles font voyager l’esprit.

De voyage, mais certainement vers une autre destination, il en sera aussi question avec l’OEILLÈRE. En effet déjà le son chaleureux de sa six corde classique tranche nettement avec la froide résonance des cordes d’acier de Cameron, ensuite parce que Nicolas est un peu plus « sudiste » (il vient de Bordeaux) et on sent bien que les rythmes du flamenco ne l’ont pas laissé indifférent. On pourrait même dire que sa musique c’est Led Zeppelin revu par un guitariste de flamenco qui aurait appris à jouer auprès de Fred Frith. Vitalisantes, rythmées, inattendues, orageuses…les compositions de l’Oeillère nous font littéralement décoller du « plancher des vaches ».

Infos sur Cam Deas : (1) Son Label Present time excercise (2) Extraits de son dernier LP (3) concert lors de l’émission DWARS (radio VPRO)

Info sur l’Oeillère : (1) Son label les potagers natures (2) son espace

[…. Souvenir, souvenir, petite remontée dans le temps… il y a un an, en janvier 2010, CAM DEAS et JACK ALLETT nous faisaient l’honneur de (re)venir jouer chez nous pour un concert mémorable du niveau de leur première prestation d’avril 2009 – on pourrait même dire qu’ils avaient poussé encore plus loin encore leurs expérimentations guitaristiques en jouant un set en commun fortement ancré dans le psychédélisme et l’électronique.

Concert du 24 Janvier 2010

Annonce du concert sur GlobeGlauber

…]

Une fois n’est pas coutume ce n’est pas un concert que nous présentons ici mais un label : Present Time Exercises, créé il y a quasiment un an par un jeune musicien anglais CAM DEAS, un habitué de la ferme (1 concert solo + 2 concerts avec Jack Allett/Spoono et 1 futur concert le 4/02/2011 au Caveau sauvage avec L’oeillère).

CAM DEAS, Concert au Caveau Sauvage 13/09/2009

Nous soutenons l’initiative osée qu’a pris Cameron de se lancer dans l’édition musicale car bien sur nous apprécions sa musique et le coté “do it yourself” de l’aventure mais aussi parce qu’il pose là un geste fort qui fait écho à ceux d’autres musiciens passés en nos murs (i.e : potagers nature , aredje ) ou, plus loin encore, à des pierres angulaires de la création musicale indépendante (Crass Records , Takoma Records ).

Notamment il prône la réappropriation par les créateurs de leurs propres oeuvres permettant de garder un « oeil artistique » (et non mercantile) sur toute la chaîne depuis le feu initiateur jusqu’à sa publication. Ainsi il édite sa musique sur des vinyles de haute qualité présentés dans des pochettes au design soigné et surtout à des prix abordables. Certaines sorties du label sont même proposées à prix libre.

Les premiers LP sortis concernent essentiellement les compositions de Cameron mais à terme il devrait aussi éditer d’autres musiciens (Jack Allett- LP -Mars 2011) et des projets littéraires.

Present Time Exercises sur la toile (ici)

Deas&Denton Inferno LP (guitares électriques)

Face B à écouter ici

Cam Deas Quatych volume one LP (guitare solo 12 cordes)

extraits à écouter ici

Paul Metzger (us) + Thibault Delférière (bel) + Weyes Blood (us)

Performance TD+PM du 29/08/2010 dans les écuries de la ferme du Biéreau

Le retour de l’homme aux 21 cordes (23 selons certaines sources), a.k.a PAUL METZGER, pour un concert unique en solo et les retrouvailles pour une performance commune (peinture + musique + voix) avec THIBAULT DELFERIERE.

« Deuxou trois mots à vous dire »

Seconde collaboration entre Paul Metzger et Thibault Delférière. L’an dernier, l’Américain faisait danser le Belge dans les écuries, le 22, c’est essentiellement les mots et la voix de T.D. que P.M. va soutenir dans le salon rouge de la ferme, mais, pour ceux qui connaissent les deux artistes, on peut supposer que le corps et ses diverses formes d’expressions feront partie intégrante de ce moment rare. Performance« littéraire » composée d’interprétations de textes de T.D. écrits entre 2006 et 2010 et rassemblés dans deux carnets imprimés et illustrés par son auteur. Souvent ironique, mais pas de manière systématique, T.D. livre des réflexions très personnelles sur des sujets aussi divers que les écologistes, les végétariens, ses quarante ans, le sexe, la mort, les flics, les militaires et les machos, les mères de familles, les putes et les enfants, la bêtise, l’amour, la maladie, la peinture, les bons et les mauvais artistes,… etc.

Paul Metzger : son site

Thibault Delférière : son site

Performance de PM+TD du 28 aout 2010 

+

WEYES BLOOD (Natalie Mering, ex-jackie o-motherfucker).

Ballade dans la simplicité d’une voix qui s’entremêle à des nappes de sonorités électroniques et d’orgue. La musique envoûtante de Weyes Blood n’est pas sans rappeler Nico ou ses contemporaines Larkin Grimm et Spires that in the Sunset Shine bien qu’elle pousse plus loin encore les potentialités d’une voix instrumentale.

pour lire/écouter

écouter « candy boy »

Revue de son 45T sur Memoirs of An Aesthete

CAVEAU SUAVAGE à partir de 20h00 | 6/7 €